Au frais dans les caves

Un petit coup de chaud ? Lorsque le thermomètre grimpe, la fraîcheur des emblématiques caves troglodytiques est un argument bien tentant pour aller pousser la porte de quelques domaines viticoles. Et de belles surprises vous attendent…

Rochecorbon – AOC vouvray

Grande maison viticole du vouvrillon, les Grandes Caves Saint-Roch – Blanc Foussy déploient plusieurs kilomètres de galeries souterraines. Outre l’extraction du tuffeau pour construire les châteaux et maisons des bords de Loire, on y apprend qu’avant de devenir des lieux où reposent tonneaux et bouteilles, ces caves ont hébergé des champignonnières, des élevages de vers à soie et même un souterrain refuge.
Avant la dégustation, un test sensoriel mettra également vos sens en éveil. Saurez-vous reconnaître les arômes exhalés dans des verres teintés ? Vanille, réglisse, banane, café… on s’aperçoit vite que l’exercice n’est pas si facile. Cerise sur le gâteau, les enfants peuvent participer.

Cravant-les-coteaux – AOC chinon

Bons et bios, les vins du domaine Pierre Sourdais font régulièrement venir des amateurs de bonnes bouteilles sur l’exploitation, qui découvrent alors l’histoire du propriétaire des lieux. Lorsqu’il s’installe en 1983, Pierre n’a pas de cave. Qu’à cela ne tienne : il la creuse. Durant 30 ans, tous les hivers, le vigneron-tunnelier va grignoter la bagatelle de 1 700m3 de roche pour une longueur de 280 mètres. La première partie forme le P de Pierre, la seconde le S de Sourdais : 13 mètres sous terre, la signature est gravée dans la roche.
Les installations qui jalonnent ce parcours en sous-sol sont également très personnelles, mais sont également un miroir nous renvoyant à notre propre parcours de vie. Venez, vous verrez !

 Saint-Nicolas-de-Bourgueil – AOC… saint-nicolas-de-bourgueil !

Le vignoble de la Jarnoterie illustre parfaitement les deux mondes de la viticulture tourangelle. Côté pile, la visite guidée démarre depuis l’espace d’accueil et vous conduit sur un petit chemin longeant les rangs de ceps sagement alignés. Classique jusque-là… sauf que côté face, une route creusée dans le coteau plonge sous la vigne, au cœur d’un dédale de galeries où la température se rafraichit. S’en suivra naturellement la dégustation des millésimes de Carine et Didier Rezé. Une belle expérience à vivre tous les vendredis !

Vous aimerez aussi :